Marrainage

Afin de promouvoir les échanges entre réfugiées et population locale, les
« marraines » résidant dans le canton de Genève accueillent 2 fois par mois (plus si elles le désirent) une réfugiée érythréenne ou éthiopienne adulte (avec enfants ou pas) pour diverses activités socio-culturelles : boire un café et discuter, faire une promenade, la recevoir chez elle pour un repas…et réciproquement ! La liste de possibilités de moment de partage est longue.
De femme à femme, la marraine et la filleule s’engagent pour 3 mois au minimum.

Pourquoi ce projet ?

Le projet « Marrainage interculturel » vise 3 buts :
1) Favoriser l’intégration des réfugiées de la Corne de l’Afrique (principalement érythréennes et éthiopiennes) en leur permettant d’établir des liens avec la population genevoise;
2) Impliquer la société civile dans la problématique des réfugiées;
3) Promouvoir la compréhension mutuelle des cultures d’origine et du milieu d’accueil.